Tsering, bergère au Ladakh…

Quand on parle cachemire, la majorité des gens pensent à la Mongolie qui produit 95% de la production, mais il y a d’autre régions qui produisent aussi du cachemire. Nous allons vous faire découvrir le Ladakh avec sa bergère des glaces au travers de ce teaser. Le Ladakh est une région du nord de l’inde, le Ladakh est la région de l’Inde à l’altitude moyenne la plus élevée, une grande partie de son territoire dépassant les 3 000 m. Il est dominé au nord par les montagnes du Karakoram, au sud par l’Himalaya et à l’ouest par le Pir Panjal. Depuis des siècles le cachemire est la ressource économique de ce pays.

Elle vit seule avec ses bêtes à plus de 5 000 mètres d’altitude

Au travers d’un extraordinaire film documentaire, nous allons suivre une bergère du Ladakh, elle vit seule avec ses bêtes à plus de 5 000 mètres d’altitude. Un succès qui peut s’expliquer par la beauté des paysages de l’Inde himalayenne, mais aussi, et surtout, par le personnage de Tsering Palmo. Cette frêle bergère mène paître, hiver comme été, son troupeau de quelque trois cents chèvres pashmina à plus de 5 000 mètres d’altitude, le plus souvent seule avec ses bêtes adorées auxquelles elle parle comme à des enfants.

 

La récolte du cachemire

C’est au printemps que se fait la récolte de la laine, sur le corps de l’animal, la tonte s’effectue à la main de façon traditionnelle pour ne pas abîmer la laine. Ensuite les poils vont être triés en fonction de leur qualité. Les fibres sont lavées à plusieurs reprises puis les fils de laine seront teint avant d’être tissé selon le type d’écharpes recherchées, unis et motifs ne demandant par le même temps de travail, les broderies peuvent être effectuées à la main ou en machines. La diversité des accessoires de mode en cachemire telles que les pulls, vestes, couvertures… jusqu’au 19 ème siècles le cachemire était utilisé uniquement pour la confection de châles.

On ne se lasse pas, un deuxième extrait du film aussi poétique que philosophique

 

 

Luxe et tradition

Le cachemire c’est une vraie production de tradition, qui fait vivre des bergers et ces bergers par leur travail donnent les lettres de noblesses a ce produit qui ensuite est travaillé par des artisans.

Une couverture  en cachemire est un article de grande beauté très prisé en toute saison en raison de son extrême résistance au froid. Les chèvres résistent bien à – 40 degrés alors pourquoi pas nous ?! Le cachemire est une laine chère car elle nécessite des conditions climatiques précises pour être produite et cela exige aussi un savoir faire précis pour les producteurs et éleveurs qui doivent prendre soin de leur animaux tout au long de l’année et à toutes les étapes de fabrication. La laine de chèvre originaires du cachemire est plus chaude et plus douce que celle du mouton, il n’y a qu’à la mettre contre sa peau pour le comprendre. Elle est aussi plus brillante et plus fine. Ce sont les poils les plus longs et les plus fins qui donneront les écharpes les plus cher, pas celles du cou de l’animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *